Le 9 août à la Saint Amour, en plein cœur de la descente des énergies du Féminin Sacré, nous avons crée un mandala végétal collectif, sous forme de méditation silencieuse, et y avons déposé nos prières et nos intentions.

 

Cette journée était une belle occasion de témoigner notre amour et notre gratitude à la Mère Terre.

Les tambours, les chants et la danse accompagnaient nos offrandes.

POURQUOI UN MANDALA

C’est l’occasion d’une méditation active.
Dans l’intériorisation, nous créons en commun. Nous posons un acte symbolique, de partage, d’amitié, de respect pour la Nature qui nous nourrit.

Le mandala est un cercle, que nous remplissons d’un peu de nous, d’un peu de nos individualités, pour finalement en faire un tout, nous rassembler dans ce que, en réalité, nous sommes, le TOUT.

La symbolique du cercle est puissante et on pourrait en parler longuement. Mais les paroles de Black Elk, indien Oglala, me suffisent car elles sont empreintes de la plus grande sagesse. Les voici :

« Vous avez remarqué que toute chose faite par un indien est dans un cercle. Nos tipis étaient ronds comme des nids d’oiseaux et toujours disposés en cercle. Il en est ainsi parce que le pouvoir de l’Univers agit selon des cercles et que toute chose tend à être ronde. 

Dans l’ancien temps, lorsque nous étions un peuple fort et heureux, tout notre pouvoir venait du cercle sacré de la nation, tant qu’il ne fut pas brisé. Tout ce que fait le pouvoir de l’Univers se fait dans un cercle. Le ciel est rond et j’ai entendu dire que la terre est ronde comme une balle et que toutes les étoiles le sont aussi. Les oiseaux font leur nid en cercle parce qu’ils ont la même religion que nous. Le soleil s’élève et redescend dans un cercle, la lune fait de même, et tous deux sont ronds.

Même les saisons forment un grand cercle dans leur changement et reviennent toujours là où elles étaient. La vie de l’homme est dans un cercle, de l’enfance jusqu’à l’enfance, et ainsi en est-il pour chaque chose où l’énergie se meut. »

Share